Alerte : L’école Avicenne pourrait fermer à cause de financements louches

Le collège Avicenne à Nice, fondé en 2015, est dans la tourmente. En effet, Nicole Belloubet, ministre de l', projette de le fermer. La raison invoquée étant le “financement opaque” de cet établissement.

Après plusieurs prises de contact avec l'établissement, les explications fournies vis-à-vis de la gestion de son financement n'ont pas réussi à lever les inquiétudes. Ainsi, la ministre a jugé nécessaire de prendre des mesures drastiques.

Le collège Avicenne et ses élèves

Depuis 2015, le collège Avicenne offre un cadre éducatif à une centaine d'élèves, du niveau 6e au niveau 3e. La nouvelle de cette possible fermeture a du faire l'effet d'un choc, bien que celle-ci ne soit envisagée qu'à l'issue de cette année scolaire. Les élèves pourront donc finir leur année sans être perturbés.

Lire aussi  Non, vos dépenses ne seront plus jamais les mêmes à partir de 2024 !

Financement opaque : le centre du problème

Natacha Chicot, rectrice de l'académie de Nice, confirme que le problème majeur concerne la question du financement de l'établissement. Elle insiste sur le fait que aucun souci lié à l'enseignement ou à une éventuelle radicalisation n'a été relevé.

Il est à noter que la antiséparatisme de 2021 interdit très clairement ce genre de financement opaque, dont les contours restent flous et suscitent des interrogations.

Une fermeture pas encore actée

Pour le moment, bien que l'idée de la fermeture soit en discussion, aucune décision définitive n'a été annoncée. Il est encore possible de faire appel de cette décision et d'empêcher la fermeture de l'établissement.

4.4/5 - (23 votes)

Laisser un commentaire

Partages