Attention : Les JO de Paris vont faire exploser vos loyers !

Les Jeux Olympiques à Paris, en Île-de-, et dans les autres villes hôtes sont sur le point de provoquer une hausse significative des locations de logements. Un phénomène amplifié par l'absence d'encadrement des qui autorise une fixation libre par les propriétaires des tarifs de location.

Une aubaine pour les propriétaires, mais une réglementation à connaître

Si l'événement sportif international offre l'opportunité d'augmenter le prix des locations, il est néanmoins nécessaire de maitriser certaines règles fiscales. En effet, les revenus locatifs peuvent être soumis à des impôts. Une bonne connaissance des réglementations peut néanmoins permettre de limiter, voire d'éviter, cette imposition. Dans ce contexte, l'aide d'un comptable peut s'avérer précieuse pour une optimisation fiscale maximale.

Lire aussi  Alerte : Grande marche contre l'antisémitisme à Paris, ne ratez pas l'occasion !

Les cotisations à l’Urssaf, un écueil à anticiper

Le dérapage peut se produire si les revenus locatifs dépassent les 23 000€ et excèdent les autres revenus annuels tels que les salaires. Dans ce cas, un supplémentaire à l'Urssaf est à prévoir. Ce versement s'élève au minimum à 1145 euros. Si en revanche les revenus locatifs sont inférieurs aux autres revenus annuels, les cotisations à l'Urssaf ne sont pas à l'ordre du jour.

Une équation à résoudre pour éviter les cotisations

Pour limiter les revenus locatifs et éviter un versement à l'Urssaf, un calcul simple doit être effectué. Il s'agit de diviser le montant total des revenus annuels avant impôts par le nombre de nuits de location. Par exemple, pour 25 000€ de revenus annuels, il ne faut pas dépasser 892€ par nuit pour une location d'un mois.

Des tarifs en hausse, surtout dans les quartiers prisés

Un rapide examen des offres de location disponibles sur les sites spécialisés montre que les appartements parisiens sont proposés à des tarifs particulièrement élevés, notamment dans les quartiers prisés.

Lire aussi  Incroyable : une élève menace sa prof avec un couteau à Rennes!

Une limite à ajuster en fonction de la situation fiscale

Il est à noter que la limite de revenus à ne pas dépasser afin d'éviter les cotisations à l'Urssaf peut être rehaussée si vous déclarez vos impôts en commun avec un partenaire.

Une déclaration fiscale à prévoir en 2025

Enfin, les propriétaires qui auront bénéficié de loyers en 2024 devront les déclarer aux impôts au printemps 2025.

4.4/5 - (15 votes)

Laisser un commentaire

Partages