Attention étudiants : une loi chamboule tout dans l’alternance !

Une nouvelle réglementation vient bouleverser le paysage de l'alternance en France, impactant de nombreux étudiants et leurs choix d'études. Cette concerne directement l'alternance, un mode de formation qui allie théorie et pratique.

Qu’est-ce que l’alternance ?

Offrant deux voies distinctes, l'alternance propose le contrat d'apprentissage et le contrat de professionnalisation. Ces deux options se distinguent principalement par le temps passé à l'école et la rémunération de l'étudiant.

Un changement à venir

Dès le 1er mai 2024, les entreprises n'obtiendront plus d' pour l'embauche d'étudiants en contrat de professionnalisation. Ce choix intervient dans le cadre des décidées par le gouvernement, mais n'impactera pas les contrats d'apprentissage.

Les conséquences attendues

La suppression de cette aide pourrait bien entraîner une réduction des embauches en contrat pro par les entreprises. Des voix patronales s'élèvent déjà contre cette décision. De surcroît, l'avenir des postes initialement proposés en contrat pro est maintenant incertain.

Lire aussi  Le droit à l'IVG enfin inscrit dans la Constitution : une révolution !

Les chiffres de l’alternance

En 2022 et 2023, le contrat de professionnalisation a séduit plus de 110 000 étudiants, soit une nette diminution comparée aux 230 000 contrats signés en 2018. Par ailleurs, le contrat d'apprentissage reste une voie privilégiée, avec pas moins de 850 000 contrats signés en 2023.

Il convient d'observer comment les étudiants et les entreprises s'adapteront à ce changement de législation. Nul doute que l'évolution de ces statistiques dans les années à venir sera révélatrice des impacts concrets de cette nouvelle loi sur l'alternance.

4.7/5 - (40 votes)

Laisser un commentaire

Partages