Attention : les nouveaux “bonbons à la nicotine” ciblent vos enfants

Le nombre de fumeurs a considérablement diminué en , passant de 40% en 2000 à 15,6% en 2022. Dans le même temps, l'industrie du tabac a commencé à proposer de nouveaux produits : les sachets et les “perles” de nicotine.

Connaissance et usage des nouveaux produits par les jeunes

D'après un sondage réalisé par l'Alliance contre le tabac, beaucoup de jeunes âgés de 13 à 16 ans ont déjà entendu parler de ces nouvelles offres. 9% d'entre eux ont même testé les sachets et 11% les perles.

Les “Nicopop” : billes colorées de nicotine

En , les “Nicopop”, de petites billes colorées de nicotine, ont été mises sur le marché. Elles sont vendues en ligne et chez les buralistes. L'absence de fumée est un facteur d'attrait pour les jeunes.

Lire aussi  Colère des agriculteurs : Pourquoi la France doit s'inquiéter ?

Critiques de l’industrie du tabac par le collectif d’associations contre le tabagisme

Le collectif d'associations contre le tabagisme reproche à l'industrie du tabac de cibler les jeunes avec ces nouveaux produits. La suppression de la fumée peut donner l'impression qu'ils sont moins dangereux, une notion trompeuse selon le collectif. Ils condamnent la mise en circulation de ce qu'ils appellent des “bonbons à la nicotine”.

Discussion d’une proposition de loi à l’Assemblée Nationale

Une proposition de loi visant à interdire les #Puffs est actuellement en discussion à l'Assemblée Nationale.

Manque d’études scientifiques sur ces produits

Il n'y a pour l'instant aucune étude scientifique sur ces produits. Le risque de dépendance à la nicotine est bien réel et la composition exacte de ces produits reste inconnue. Les experts mettent en garde contre le risque éventuel de passage à la cigarette.

Appel à une réglementation

L'Alliance contre le tabac et la confédération des buralistes appellent à une réglementation de ces nouveaux produits.

4.4/5 - (31 votes)

Laisser un commentaire

Partages