Libération choquante de l’officier Florian M. après 5 mois de prison!

Le 15 novembre, Florian M., officier de police soupçonné dans l'affaire du de Nahel à Nanterre en juin 2023, a retrouvé la liberté, après cinq mois d'incarcération.

Libération ordonnée par le juge d’instruction

La libération de l'officier de police provient d'une décision du juge d'instruction. Après le versement d'une caution, Florian M. a été placé sous contrôle judiciaire.

Des conditions strictes imposées

Avec sa libération, des conditions ont été dictées :

  • Interdiction d'établir un contact avec les témoins et les parties civiles impliqués dans l'affaire.
  • Interdiction de se rendre à Nanterre.
  • Interdiction de posséder une arme.

Historique des demandes de libération

Il est à noter que toutes les demandes de libération précédemment déposées ont été déboutées. Par contre, la dernière demande formulée le 9 novembre, a été approuvée, car les conditions nécessaires à la continuation de la détention ne s'appliquaient plus.

Lire aussi  Rachida Dati sème la confusion : pourquoi cette manoeuvre choc ?

Florian M. reste poursuivi pour meurtre

Malgré sa libération, Florian M. reste poursuivi pour meurtre. Il peut toujours être renvoyé devant la après l'. Si un procès a lieu, il pourrait être condamné à une peine de prison.

Rappel des faits

Nahel, âgé de 17 ans, est décédé le 27 juin 2023 à Nanterre suite à une course-poursuite avec la police. Il était au volant d'une Mercedes de couleur jaune qui roulait à une vitesse significative. Deux policiers motards ont remarqué le véhicule. Après avoir ignoré un feu rouge et traversé des passages piétons, la voiture de Nahel a été bloquée dans un embouteillage. Selon les informations, Florian M. aurait pointé son arme en direction de Nahel, qui aurait alors redémarré son moteur. Il a ensuite été mortellement blessé par une balle au thorax.

4.1/5 - (39 votes)

Laisser un commentaire

Partages