Élisabeth Borne revient à l’Assemblée : Job ou péché divin ?

Après avoir fait une pause de sa carrière politique, , ex-première ministre, s'apprête à faire son grand retour à l'Assemblée Nationale. Son retour dans l'arène politique suscite déjà de nombreuses réactions.

Le Retour de Borne à l’Assemblée

Après avoir quitté son poste de première ministre le 9 janvier 2024, Borne a décidé de se retirer temporairement de la vie politique. Son temps loin de la politique se termine avec son retour à l'Assemblée Nationale, prévu pour le 13 février. Elle y occupera le poste de députée du Calvados.

La Pause de Borne : Réflexion et Repos

La période de repos obligatoire de 36 jours avant de reprendre le poste de députée a été utilisée à bon escient par Borne. Elle a choisi de prendre des vacances au Maroc pour se détendre et se ressourcer. Durant cette pause, elle a également pris le temps de faire une auto-évaluation de son bilan gouvernemental lors d'un entretien avec le Parisien.

Lire aussi  Alerte : Pas de gagnant au tirage EuroDreams, la mauvaise nouvelle tombe !

L’Auto-évaluation de son Bilan Gouvernemental

Borne n'a pas caché sa fierté pour les réalisations accomplies malgré un contexte politique difficile marqué par une majorité relative. Pour faire passer les réformes nécessaires, elle a du trouver un “mode d'emploi” adapté à la situation. Certains sujets comme le projet de ou la réforme des retraites n'ont pas été abordés, c'était encore trop tôt selon elle. Durant son mandat, elle a également dû faire face à de nombreuses attaques, invectives et violences.

Une Standing Ovation Prévue pour son Retour

Sylvain Maillard, chef du groupe Renaissance à l'Assemblée, prévoit d'accueillir le retour de Borne avec une standing ovation le 13 février. Ce geste symbolise le respect et l'admiration que ses pairs ont pour elle, signe de l'importance qu'elle occupe sur la scène politique.

4.4/5 - (15 votes)

Laisser un commentaire

Partages