Le Stade de France en vente : pourquoi le fonds Qatari se retire ?

La vente ou la concession du Stade de , lancée par l'État en mars 2023, fait l'objet d'un débat houleux, impliquant des parlementaires et des acteurs du monde sportif. Le débat est loin d'être anodin : l'avenir de cet emblème sportif français est en .

Le Fonds Qatari propriétaire du PSG se retire

Le fonds Qatari, propriétaire du Paris Saint-Germain, a choisi de se retirer du processus d'acquisition du Stade de France. Cette décision, surprenante de abord, a résonné dans tout le paysage sportif national.

Une proposition de résolution pour préserver le statut public du site

En réponse à cet appel à candidatures, le sénateur Fabien Gay et 16 autres parlementaires ont déposé une proposition de résolution. Leur objectif est de préserver le statut public du Stade de France, mettant l'accent sur la préservation de son patrimoine.

Lire aussi  Disparition d'Emile : quel mystère cache le paisible Haut-Vernet ?

Exclure la vente au privé

Les parlementaires impliqués dans cette proposition de résolution se prononcent fermement contre une vente au privé du Stade de France. Ils reconnaissent néanmoins la nécessité de trouver un modèle d'exploitation plus vertueux pour cet espace qui est à la fois un monument et une enceinte sportive.

Le point de vue de Fabien Gay

Pour Fabien Gay, le Stade de France ne devrait pas être vendu au privé sous aucun prétexte. Le sénateur exprime sa crainte d'une éventuelle hausse des tarifs des places de spectacles et de rencontres sportives si l'enceinte venait à être vendue à des intérêts privés.

4.4/5 - (10 votes)

Laisser un commentaire

Partages