Ne négligez pas cette lettre de l’Agirc-Arrco si vous êtes retraité !

La retraite complémentaire des du privé, l'Agirc-Arrco, a récemment adressé une correspondance à certains retraités, généralement ceux ayant pris leur retraite en . Leur retraite complémentaire représente une part importante de leur revenu mensuel. Avec plus de 13,3 millions d'anciens travailleurs affiliés, l'Agirc-Arrco joue un rôle significatif dans la gestion de la retraite en France.

Cette lettre, reçue par un certain nombre de retraités, concerne le montant de leur pension mensuelle. Elle demande aux retraités de fournir leur avis d'impôt pour le calcul des cotisations sociales. C'est une étape à ne pas négliger pour éviter des désagréments dans la perception de leur retraite.

Le contenu de la lettre

Il est demandé aux retraités de fournir certains documents en réponse à cette lettre. Il peut s'agir soit de l'avis d'imposition de 2023, soit d'un justificatif de perception d'une prestation.

Lire aussi  Prélèvement DGFIP : Danger ! Votre banque va prélever de l'argent

Voici la liste des prestations concernées :

  • L'allocation aux vieux travailleurs salariés,
  • L'allocation aux mères de famille,
  • L'allocation de vieillesse agricole.

Les conséquences d’une non-réponse

La non-réponse à cette lettre n'est pas sans conséquences. En l'absence d'informations fournies, les cotisations sociales prélevées sur la pension de retraite pourraient être trop élevées. Par ailleurs, il faut noter que le ne remboursera pas les cotisations sociales trop perçues.

Date limite pour répondre

Pour éviter tout désagrément, la date limite pour répondre à cette demande de l'Agirc-Arrco est le vendredi 31 mai 2024.

4.5/5 - (14 votes)

Laisser un commentaire

Partages