Quelles Mesures Chocs le Premier Ministre a Émis pour Contrer la Violence des Jeunes ?

Le Premier ministre français, Gabriel Attal, a levé le voile sur plusieurs mesures inédites lors de son centième jour à la tête de Matignon. Ces mesures visent à juguler le phénomène de grandissante parmi une fraction de la jeunesse du pays.

Une place en internat pour les jeunes influencés négativement

Afin de protéger les des influences négatives, une proposition de placement en internat est envisagée. Le but de cette mesure est de retirer les jeunes de leur environnement délinquant. Pour ce faire, le gouvernement compte utiliser les places vacantes dans les internats à travers le pays.

Cette proposition n'est pas imposée. Les parents seront approchés et se verront suggérer d'envoyer leur en internat, loin de leur quartier d'origine. Les modalités de ce placement seront discutées avec les familles et les autres acteurs concernés. La mesure pourrait être appliquée durant les vacances scolaires ou se prolonger tout au long de l'année.

Lire aussi  Attention : Les annonces du Premier ministre Jeu de dupes pour les agriculteurs?

Une scolarisation étendue pour les collégiens

En parallèle, Gabriel Attal souhaite que les collégiens soient scolarisés quotidiennement, de 8h à 18h. Cette mesure sera mise en place dès la prochaine rentrée dans les collèges des quartiers concernés par la politique de la ville. La mise en application de cette mesure sera étendue année après année.

Un accueil nocturne dans les établissements de placement éducatifs

Face au phénomène des jeunes délinquants qui rôdent la nuit, un autre dispositif a été annoncé. Il s'agit de l'accueil de nuit dans les établissements de placement éducatifs. Cette mesure pourrait avoir un caractère obligatoire.

Une nouvelle “mesure de composition pénale”

Enfin, le Premier ministre a exprimé son désir de mettre en œuvre une “mesure de composition pénale”. Cette proposition n'a pas encore été lancée.

4/5 - (28 votes)

Laisser un commentaire

Partages