300 drones lancés par l’Iran contre Israël : la guerre est-elle déclarée ?

En pleine au Moyen-Orient, l'Iran a récemment décidé de lancer une attaque contre , mobilisant pas moins de 300 projectiles, majoritairement des drones.

Réaction immédiate d’Israël

Face à cette situation, Israël n'a pas tardé à réagir. Herzi Halevi, le chef d'état-major de l'armée israélienne, a d'ores et déjà annoncé une riposte. L'annonce a été faite lors de la réunion du cabinet de guerre du israélien.

Promesse de représailles de l’Iran

De son côté, le président iranien a mis en garde Israël, promettant une “réponse sévère” si les intérêts de l'Iran venaient à être attaqués. L'armée israélienne a riposté à cette déclaration en affirmant que l'Iran ne resterait “pas indemne”.

Possibilités de contre-attaques

Il semble probable que la riposte d'Israël pourrait viser des alliés de l'Iran, comme le Hezbollah ou les Houthis. En effet, une frappe de drone israélienne au Liban a récemment coûté la vie à un chef du Hezbollah.

Lire aussi  Trêve humanitaire : le Hamas fait une annonce fracassante !

Réactions internationales

Sur le plan international, l'Union européenne envisage d'intensifier ses sanctions envers l'Iran. Le Premier ministre britannique a quant à lui qualifié l'attaque de l'Iran de “grave erreur de calcul” et a réaffirmé le soutien du Royaume-Uni à Israël. En réponse à la situation, la compagnie aérienne EasyJet a suspendu ses vols vers Israël jusqu'au 27 octobre.

Le Portugal et le président turc ont également réagi. Le premier a condamné l'attaque iranienne et demandé la libération d'un porte-conteneurs saisi par Téhéran. Le second a accusé le Premier ministre israélien d'être “responsable” de l'attaque iranienne.

Condamnation de l’ONU

Les experts de l'ONU ont également exprimé leur condamnation des attaques de l'Iran et d'Israël, estimant qu'elles violent le droit à la vie.

Conséquences de l’attaque

Bien que l'attaque de l'Iran ait été “préparée, calculée, mesurée”, son impact a été relativement faible en termes de victimes et de destructions. En fait, l'attaque a même semblé affaiblir la force dissuasive de l'Iran.

4.8/5 - (23 votes)

Laisser un commentaire

Partages