Attention ! Les frais bancaires vous ruinent lentement mais sûrement

Savez-vous combien vous coûtent réellement vos opérations bancaires ? Découvrons ensemble les frais prélevés par les banques et les initiatives en cours pour les faire baisser.

Frais bancaires réguliers : une charge conséquente

Sur vos relevés de compte, vous avez sans doute remarqué des réguliers. Ces prélèvements concernent l'usage de services supplémentaires, parmi lesquels l'usage de votre . Chaque année, ces frais peuvent représenter une somme importante, une moyenne s'élevant à plus de 200 euros par client.

Retraits d’argent liquide : gare aux frais cachés

Utiliser votre carte bancaire pour retirer de l' liquide peut vous coûter cher. Il est certes possible de retirer de l'argent dans n'importe quelle banque ou distributeur, mais des frais sont généralement appliqués lors de retraits dans des banques autres que la vôtre. Le premier retrait du mois est généralement exempt de frais, mais dès le second ou le troisième, des frais s'appliquent. Ces frais, dénommés “retraits déplacés”, peuvent s'accumuler jusqu'à atteindre une dizaine d'euros par an.

Lire aussi  Attention : Pourquoi 10 millions de Français sont toujours dans le rouge !

Un projet pour réduire les frais bancaires

Face à ces coûts, un projet est en cours pour réduire les frais bancaires des clients. BNP Paribas, Société Générale, Crédit Mutuel et CIC ont décidé d'installer des distributeurs communs. Ces nouveaux distributeurs, baptisés “Cash Services”, permettent des retraits sans frais supplémentaires. En plus de retraits gratuits, ces bornes proposent de nombreux services : dépôt de chèque, dépôt d'espèces, impression de RIB, réalisation de virement et accès à ses comptes.

Un contexte de baisse de rentabilité des distributeurs

Cette initiative intervient dans un contexte de baisse de la rentabilité des distributeurs d'espèces. En effet, les retraits d'espèces sont amenés à diminuer de 3% par an. Conséquence de cette tendance, 5000 distributeurs ont été supprimés sur le territoire national. Ces nouvelles mesures visent donc à atténuer l'impact de cette diminution sur les clients.

5/5 - (12 votes)

Laisser un commentaire

Partages