Attention : Manouchian, un héros non reconnu, 80 ans après son exécution

La commémoration du 80ème anniversaire de l'exécution de Missak Manouchian et ses compagnons, soulève de nombreuses réactions, notamment celles du président de la République, Emmanuel .

En effet, ce mercredi, la se rappelle de l'héroïque résistant communiste Missak Manouchian. Malgré deux demandes formulées, il n'a jamais obtenu la nationalité française. Sa vie et son combat pour la liberté sont honorés lors de cet événement au Panthéon.

Macron suggère un boycott de l’extrême droite

Le président Emmanuel Macron a exprimé sa vision sur la présence de l'extrême droite à cette commémoration. Il estime que l'extrême droite devrait choisir de ne pas assister en raison du caractère du combat que Manouchian menait. Pourtant, il précise qu'il n'est pas de sa responsabilité de “faire le tri”. En d'autres termes, tous les représentants élus par le peuple français ont droit à une invitation.

Lire aussi  Résistant arménien au Panthéon : pourquoi c'est une mauvaise nouvelle?

La réponse de l’extrême droite

Face à ces commentaires, , la dirigeante du parti d'extrême droite, a fait savoir qu'elle compte assister à la cérémonie au Panthéon. Son parti, le Rassemblement national, continue son processus de normalisation après avoir “dédiabolisé” le Front national.

Le message de l’Élysée

L'Élysée, de son côté, voit cette cérémonie au Panthéon comme une reconnaissance à ceux qui étaient “Français de préférence” et qui ont donné leur vie pour les valeurs de la France. Un hommage fort pour tous ces hommes et femmes qui, comme Manouchian, ont combattu pour la liberté.

4.4/5 - (18 votes)

Laisser un commentaire

Partages