Attention ! Votre facture d’électricité pourrait vous effrayer !

Depuis février , une hausse sensible des coûts de l' a été constatée, entraînant une facture d' plus salée pour les consommateurs.

Augmentation conséquente des tarifs d’électricité

Des fournisseurs d'énergie comme EDF ou Engie ont ainsi vu leurs factures augmenter de manière significative. Les montants peuvent désormais osciller de 1650€ à 4500€ pour certains ménages. Il s'agit bien là de sommes qui sont réellement dues, et non pas d'erreurs de facturation.

On constate en effet un bond de 20% des tarifs de l'électricité depuis février 2023, mettant en lumière l'augmentation du coût de l'énergie.

Facturation et abonnement : comment ça marche ?

La facturation dépend directement de l'abonnement souscrit. Le paiement est effectué mensuellement à un prix fixe, qui est basé sur la consommation de l'année précédente et/ou les équipements électroniques du foyer. Une mensualité fixe est donc réglée pendant 11 mois de l'année.

Lire aussi  Attention, Météo-France signale un danger dans 6 départements français!

Le 12e mois est consacré à la régularisation. Celle-ci permet d'ajuster la facture en fonction de la consommation réelle : si le client a moins consommé que prévu, il sera remboursé ; dans le cas contraire, si sa consommation a été plus importante ou si les tarifs ont augmenté, il devra payer le surplus.

Comment éviter une facture de régularisation trop élevée ?

Pour éviter une facture de régularisation trop importante, une solution est de lisser le montant sur plusieurs mois. Cette opération peut être réalisée en augmentant simplement les mensualités. Pour cela, il suffit de contacter directement le fournisseur d'énergie, qui sera en mesure d'effectuer cette opération.

4.5/5 - (36 votes)

Laisser un commentaire

Partages