Comment la Russie pourrait-elle semer le chaos dans l’Hexagone ?

La DGSI ne néglige pas l'éventualité de violences orchestrées, notamment avec un risque réel de déstabilisation provenant de la .

Les risques de déstabilisations russes

Des actions violentes instigées par la Russie peuvent menacer la tranquillité de l'Hexagone. Il y a quelques mois, les actes d'antisémitisme visibles à travers les tags d'étoiles de David en France ont été relatés à une probable ingérence numérique russe. La DGSI, dans ses notes, signale que ces situations perturbatrices pourraient se rééditer.

Méthodes et objectifs de déstabilisation

Les services secrets russes emploient des stratégies alternatives, faisant appel à des réseaux de “proxies” ou intermédiaires. Avec pour but d'accentuer les divergences et les clivages internes à la société française sur des sujets variés comme la réforme des retraites, le israélo-palestinien, ou encore les JO . En s'affichant ouvertement favorables aux intérêts de la Russie, ils critiquent la politique étrangère de la France, des États-Unis ou de l'OTAN.

Lire aussi  Attention, votre bien immobilier pourrait gagner en valeur à partir de Juillet !

Modalités d’actions

Les actions envisagées pourraient s'apparenter à des délits de droit commun (tags, affichage, etc.) mais pourraient également revêtir un caractère violent. Les dissidents russes ou des ressortissants ukrainiens pourraient être particulièrement ciblés.

Appel à la vigilance

La DGSI incite les forces de l'ordre à rester en alerte vis-à-vis de toute manifestation de ces activités. Des signes “faibles” comme la participation de membres de la communauté russophone ou la publication des délits sur les plateformes sociales doivent être surveillés de près.

4.9/5 - (25 votes)

Laisser un commentaire

Partages