Handicapé : Ne manquez pas cette aide financière vitale !

Située en France et souffrant d'un handicap ? L'Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) pourrait être une solution financière à considérer.

Qu’est-ce que l’AAH ?

Destinée aux personnes souffrant de handicap, l'AAH est une aide financière mise en place par la Caisse d' familiales (CAF) ou la Mutualité sociale agricole (MSA). Le but principal de cette aide est d'assurer un minimum de revenus aux personnes handicapées et ainsi favoriser leur autonomie.

Les critères d’éligibilité à l’AAH

Pour bénéficier de l'AAH, plusieurs critères doivent être remplis. Premièrement, la personne doit être âgée de plus de 20 ans et résider en France. Deuxièmement, un degré d'incapacité d'au moins 50% est nécessaire. Enfin, les ressources de la personne sont également prises en compte.

Lire aussi  Ne faites pas cette erreur avec votre déclaration d'impôt !

Montant de l’AAH et son mode de calcul

Il est à noter que le montant de l'AAH varie en fonction de la situation personnelle du bénéficiaire et de ses revenus. De bonnes nouvelles sont à venir, l'AAH sera revalorisée de 4,6% au 1er avril .

Faire une demande d’AAH

Si vous remplissez les critères d'éligibilité, vous pouvez faire une demande d'AAH. Pour ce faire, il vous suffit de remplir le formulaire Cerfa n° 15692*01 et de le déposer à la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH).

Cumul de l’AAH avec le RSA

Il est possible de cumuler l'AAH avec le RSA. Cependant, gardez à l'esprit que le montant du RSA sera réduit du montant de l'AAH perçue.

Déclaration des revenus

Si vous êtes bénéficiaire de l'AAH et que vous travaillez, vous devez faire une déclaration de revenus tous les trois mois à la CAF. Cela permet d'ajuster le montant de votre allocation en fonction de vos revenus.

Lire aussi  Découvrez le choc des RSA : Nouvelle condition imposée aux bénéficiaires!

Réévaluation de l’AAH

Depuis janvier 2019, l'AAH peut être réévaluée chaque année sauf si le handicap de la personne n'est pas susceptible d'évoluer.

La déconjugalisation de l’AAH

Enfin, depuis octobre , une importante modification a été apportée à l'AAH : la déconjugalisation. Cette mesure permet de ne plus prendre en compte les revenus du conjoint dans le calcul de l'AAH.

4.4/5 - (28 votes)

Laisser un commentaire

Partages