Labé : le prix de la viande flambe !

in A LA UNE/ACTUALITES/FAITS DIVERS/FLASH INFO/REGIONAL by
Image d’archives

Depuis l’approche de la fête de L’Aïd El Kebir ou la fête du mouton, le constat révèle que dans les différents marchés de la commune urbaine de Labé, le prix du kilogramme de la viande de bœuf se vend à 35 000 au lieu de 30 000 francs guinéens.

A en croire le président de la délégation spéciale de la commune urbaine de Labé qui s’est entretenu avec la coopérative des bouchers, cette hausse est dûe selon cette dernière au fait que l’homme d’affaires Mamadou Oury Diallo dit Diallo Sadakadji aurait devancé les bouchers chez les vendeurs de bétails pour faire des dons à certains citoyens pour leur permettre de mieux fêté.

Aux dires du premier responsable de la mairie, cela ne constitue pas un argument valable. Poursuivant, Elhadj Mamadou Cellou Daka Diallo menace de fermer le kiosque de tout boucher qui vendrait le kilogramme à 35 000 en lieu et place du prix qui a été fixé c’est-à-dire 30 000 francs à partir du lundi 11 septembre 2017.

Du côté des clients, le chagrin est palpable. Ce citoyen qui répond au nom de Mamadou Maladho Bah avec qui votre quotidien guineetime s’est entretenu, a exprimé son amertume en ces termes : « quelques jours avant la fête de Tabaski jusqu’à présent, le prix du kilogramme de la viande a grimpé de 30 000 à 35 ,000 de nos francs chose qui ne nous a pas plu franchement. Ça fait vraiment mal que les bouchers augmentent le prix sans aucune raison . Moi j’aimerai que ces bouchers fassent ce qu’ils disent sur les ondes des médias c’est à dire respecter le prix qui a été fixé à 30 000 « . Faut il le rappeler que ce n’est pas la première fois que les populations de Labé constatent la hausse fantaisiste du prix de la viande par les bouchers . Mais les bouchers aussi accusent la rareté et la cherté du bétail sur le marché.

Aissatou Diallo pour guinée Time

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*