Education : les cours ont timidement repris ce mercredi à Labé

in A LA UNE/ACTUALITES/FLASH INFO/REGIONAL/SOCIETE by

Les cours ont timidement repris ce mercredi 29 novembre dans la commune urbaine de Labé. Plusieurs établissements scolaires publics et privés n’ont pas connu d’affluence ce mercredi 29 novembre.

Sur les 9 écoles visitées, seulement 3 ont repris les cours. A l’école primaire de Bowloko, les cours ont effectivement redémarré, selon le directeur communal de l’éducation. Hamidou Baldé estime le taux de présence des élèves ce mercredi 29 Novembre 2017 à 65%. Mais selon notre constat, sur les 10 salles de classes qui s’y trouvent, seules 3 enregistrent un effectif significatif des élèves.

Quant au lycée Wouro et le collège Thyndèl, les portes de toutes les salles de classes étaient hermétiquement fermées ce mercredi et il n’y avait aucun élève.

Au collège Konkola même si les responsables de cette école nous ont fait croire que sur les 13 enseignants du jour, 10 ont répondu à l’appel, mais le constat révèle qu’il n’ y a pas eu de cours.

Au complexe scolaireSaint André, les élèves et enseignants eux ont répondu présents et les cours se déroulaient normalement comme le témoigne ici Sâa Siprièn Malano, le directeur des études de cette école. Selon lui, depuis hier mardi, les cours ont repris dans son école. Poursuivant, il affirme qu’à ce jour, tous sont présents et les élèves qui ne sont pas entrain d’étudier maintenant n’ont pas cours aujourd’hui en raison de leur emploi du temps. « Nous avions d’ailleurs estimé à 90%, le taux de présence des élèves dans les classes. »

A l’école primaire de Kouroula 1, même si les élèves n’étaient pas nombreux dans les classes mais force est de constater que les cours y ont quand même redémarré depuis lundi. Tout le corps enseignant vient régulièrement selon Hadja Dalanda Barry, une enseignante de ladite école.

Au groupe scolaire Yacine Diallo, seulement 5 classes du primaire étaient ouvertes. A Bhoundou Gandhal, même si la direction nous a informé de la reprise effective des cours, le constat était qu’il n’ y avait pas d’affluence.
A Hoggo M’bouro où nous avons terminé notre constat, le portail de l’école était fermé et les salles de classes tout aussi fermées.

Depuis Labé, Diallo Mamadou Tafsir pour guineetime.

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*