Guinée -patrimoine Bâti Public : Alpha Condé visite Kaloum et Dixinn et fait arrêter des chantiers…

0
32
Alpha Condé à Kaloum
Alpha Condé à Kaloum

Dans le cadre du suivi  et de renforcement du pouvoir de régulation du système foncier et de l’amélioration du tissu urbain par la promotion d’un habitat décent, le Président Alpha Condé  a effectué le jeudi 5 novembre dernier,  une visite de contrôle des occupations du sol et des constructions  dans les communes de Kaloum et Dixinn.

Selon nos sources, au cours de cette visite, le président Alpha Condé était  accompagné du ministre d’Etat chargé des Investissements et de la promotion du partenariat public-privé, Ibrahima Kassory Fofana, du directeur  national de la DATUVI (Direction de l’aménagement du territoire des voiries et infrastructures) Ibrahima Camara, le directeur général du patrimoine Bâti Public  Jonas Mucamba Diallo, et l’ancien ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat, Alfa Ousmane Diallo.

En visitant certains axes du tissu urbain, le président Alpha Condé a instruit de délocaliser l’école nationale de la Marine et démolir les anciens bâtiments de cet établissement en vue d’y construire des immeubles conformément au statut foncier de la zone.

Au Port Autonome de Conakry, Alpha Condé a demandé de revoir l’aménagement de l’enceinte du Port en veillant au dégagement des encombrants physiques. Aussi, instruction a été donnée de recenser de manière exhaustive, les différents occupants et concessionnaires des espaces du port en vue d’une réunion ultérieure à la présidence de la République. En fin, sur le port, Alpha Condé a demandé de faire en sorte que  l’ensemble des travaux de rénovations, de réhabilitations et de  reconstructions de l’intérieur du port soient entamés dans les trois (3) mois à venir, avec bien sûr  à  la clé, des préavis.

Sur le Boulevard du Commerce (du rond-point du port autonome au rond-point de la place des Martyrs), il a été donné instruction de veiller à la réhabilitation des bâtiments coloniaux d’architectures historiques  ainsi que les bâtiments des Départements Ministériels se situant le long du boulevard du Commerce. Il s’agit des Travaux Publics,  des Mines,  de la Santé, de la ville et de l’Aménagement du Territoire et ainsi que les Ministères de l’Hydraulique et de l’Industrie qui sont visibles à partir du boulevard du commerce.

Le président Condé a demandé également de procéder à l’arrêt des travaux sur le chantier de l’ex boulangerie en face du Ministère des Mines  pour enquêtes et vérifications des actes liés à l’occupation du site par la Société MTS-INVEST. Et d’aouter la démolition de tous les vieux bâtiments vétustes datant principalement de l’époque coloniale dont l’architecture ne répond plus aux exigences actuelles du statut de la zone tout en donnant préalablement un préavis de trois(3) mois aux différents occupants.

Sur  l’Avenue de la République et la route du Niger, selon nos sources, Alpha Condé a demandé  l’arrêt des travaux en cours sur le chantier de l’ex cinéma Palace pour des fins d’enquêtes et de vérifications des actes liés à l’occupation du site. Ensuite, il est question de démolir les bâtiments actuels abritant la  Direction de la police judiciaire en y construisant des immeubles.

Dans la commune de Dixinn, précisément la zone de Camayenne (du Pont 8 novembre à la Plage de Camayenne), le président Alpha Condé, en vue de procéder au contrôle des conditions et les  actes d’acquisition, les autorisations de construire et les degrés de remblai vers la mer, a demandé l’arrêt de toutes les constructions se situant entre le Pont  du 8 novembre (derrière le siège du PUP) et la plage de Camayenne (en face du siège de la Cour Suprême).

Une commission des cadres du ministère de la Ville, du patrimoine Bâti Public  en rapport avec le Haut commandement de la gendarmerie nationale et bien d’autres services concernés devrait être mise en place en vue de travailler sur les instructions et recommandations du président Condé.

Il semble qu’aux dernières nouvelles, cette commission de travail s’est déjà réunie et a élaboré un calendrier de travail. Elle devra adresser  au terme de sa mission, un rapport détaillé au président de la République.
Mais Alpha Condé a-t-il (vraiment) les moyens de sa politique en matière d’un toit décent pour tous?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici