Conakry, Guinée : Lundi 24 Juin 2019, comme leurs collègues de Conakry et de  certaines préfectures du pays, ils étaient nombreux ces enseignants contractuels à  prendre d’assaut la Direction Préfectorale de l’Education de Labe.

Les manifestants réclament leurs primes et leur intégration à la Fonction publique sans condition. Ces grognards scandaient des slogans comme » Mory Sangare zéro DPE zéro « ou encore « Sans intégration pas d’examens nationaux « .

Guineetime.com a tendu son micro au porte-parole des manifestants qui revient sur le motif de leur sit-in.

« Aujourd’hui, nous sommes devant les locaux de  la DPE pour leur manifester une fois encore notre mécontentement par rapport à notre situation. Jusque- là,  nous à  Labe,  on n’a pas encore été  payés ! Nous exigeons aussi  notre engagement à la Fonction publique sans délai et sans condition  » affirme Abdoulaye Sylla , porte parole des enseignants manifestants.

Si les responsables  de la DPE n’ont pas voulu se prononcer sur cette ènième manifestation des enseignants, par contre Laye Keita, Chef section pédagogique à  l’Inspection régionale de l’Education exprime sa joie sur la manière d’agir des enseignants manifestants.
« Je suis très heureux que depuis le déclenchement de  cette situation, vous avez observé la discipline sans casser ni calciner un seul objet. En tant qu’enseignant,  je vous dit merci pour ce comportement que nous voulons effectivement au niveau de notre cité, un comportement qui colle à la déontologie », M. Keita.
Il faut signaler qu’ils sont environs 800 enseignants contractuels dans toute la région de Labé  qui réclament leur intégration à la Fonction publique. Reste savoir si cette autre manifestation de ces  enseignants contractuels pourrait changer la donne et faciliter leurs intégration à la Fonction publique.
Aissatou Diallo correspondante régionale de Guineetime.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here