« Je suis préoccupé par la situation de la Guinée » (Kounigui Basse-Côte)

0
85

Conakry, Guinée : Le sage de la Basse-Côte, El Sekhouna Soumah, s’est dit très « préoccupé de la situation actuelle » de la Guinée par tout ce qui se profile. Il s’est exprimé en marge de la réunion des coordinations régionales.

« Je suis très préoccupé par la situation actuelle de la Guinée. Qu’est ce qui va arriver que nous voyons pointer…Il y aura quoi comme résultats? » s’interroge le doyen de la Basse-Côte qui, n’a pas manqué de tirer sur les gouvernanants.

« Vous êtes heureux de vos fortunes, de vos positions administratives, n’avez vous pas peur de Dieu qui nous a créée? Les cadres, acceptez de dire la vérité au Président de la République. La CEDEAO, si vous ne intéressez pas à la situation de la Guinée, c’est inquiétant » poursuit El hadj Sekhouna.

« Il n’est plus question de partis politiques, il s’agit désormais de la Guinée. Avant le 1er mars, la CEDEAO, l’Union Africaine, intervenez avant. Nul n’est au dessus de la loi. Ne brûlez pas la loi. Après Alpha Condé, il y aura un autre. Acceptons la Guinée » a-t-il interpellé.

Cette réunion a réunit les coordinations de la Basse-côte, du Foutah et de la Guinée forestière. La déclaration finale invite le peuple de Guinée à « un sursaut national » en vue de refuser tout tripatouillage de la constitution.

« Le vote n’aura pas lieu en Base-Guinée, en Moyenne Guinée et en Guinée Forestière… » dit le porte-parole. Il condamne par ailleurs les méthodes d’intimidations et d’assassinat des citoyens.

Le 1er mars prochain, les Guinéens sont convoqués aux urnes en vue des élections législatives et au référendum pour le changement constitutionnel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici