Attention, vos biscuits préférés vont coûter plus cher !

Les amateurs français de biscuits, consommant en moyenne 8 kg par an, s'apprêtent à voir le de leurs friandises préférées, comme LU, Prince, Granola, Milka, Belvita, Oreo et Mikado, augmenter.

Prix des matières premières en hausse

Les coûts de production ont grimpé, en partie à cause de l' des prix des matières premières. Le cacao, en particulier, a vu son prix s'envoler de 50% en seulement un an. Cette situation s'explique par de mauvaises récoltes en Côte d'Ivoire et au Ghana, provoquées par des événements climatiques.

Le sucre n'est pas en reste, avec une non négligeable de son prix. Et pour couronner le tout, les coûts de transport ont également augmenté, sous l'effet du prix du carburant qui ne cesse de grimper.

Les répercussions sur les biscuits

Mondelez, le producteur d'Oreo, LU, Prince, Granola, Milka, Belvita et Mikado, a récemment annoncé une augmentation des prix. Sans spécifier le montant exact de cette hausse, l'entreprise évoque le coût du cacao comme principal responsable.

Lire aussi  Attention, danger imminent sur vos factures !

Malgré des augmentations antérieures, les consommateurs continuent d'acheter leurs biscuits favoris. Néanmoins, cette nouvelle hausse pourrait bien inciter certains d'entre eux à revoir leurs habitudes.

Toblerone, qui fait également partie de la gamme de produits Mondelez, n'échappera pas à cette hausse et sera vendu plus cher.

Et les autres marques de biscuits ?

On peut s'interroger sur l'impact que cette hausse des matières premières et des coûts de transport aura sur d'autres marques de biscuits. Rien n'est encore certain, mais il est probable que certaines d'entre elles soient contraintes de revoir leurs tarifs à la hausse.

4.5/5 - (36 votes)

Laisser un commentaire

Partages