L'info a besoin d'équilibre !

#CAFPLAYER : François Kamano, la force de frappe du Syli National

in ACTUALITES/FLASH INFO/SPORT/CULTURE by

Conakry,  Guinée : L’équipe nationale guinéenne qui vient de décrocher le ticket pour la phase finale de la CAN Total 2019 (tout comme son homologue de la Côte d’Ivoire) possède un collectif de qualité.

Un bloc assez homogène qui a su imposer sa loi dans le groupe H sans connaître la moindre défaite (trois victoires et deux nuls), à une journée de la fin des éliminatoires. Pris individuellement, les joueurs du Syli national ont également de la valeur à revendre.

Dans ce lot à l’avenir prometteur figure François Kamano, l’artificier des Girondins de Bordeaux (7 buts au terme de la quatorzième journée de la Ligue 1).

Sur le front de l’attaque, Kamano constitue un poison. Il a une force de pénétration remarquable, un pouvoir d’accélération, du culot, un sens inné du but et possède un très bon jeu de tête.

Sa vitesse d’exécution et son efficacité ne doivent pas masquer sa maîtrise du ballon, sa frappe des deux pieds et son bel état d’esprit. Sans retenue, il met toutes ces qualités au service de son club et de son pays à chacune de ses sorties. Le 18 novembre, dans un Stade du 28 septembre de Conakry plein comme un œuf, Kamano (5 buts en sélection) avec le soutien de son compère Naby Laye Kéita et du public, a secoué la défense ivoirienne qui n’a pas rompu. A l’image du capitaine Serge Aurier.

« Nous tenions à confirmer notre suprématie (3-2) du match aller, à Bouaké, pour faire plaisir à nos supporters qui ont effectué nombreux le déplacement, mais l’adversaire qui a fait du progrès, a pu résisterL’essentiel est, cependant, fait. Nous sommes leaders de notre groupe et qualifiés pour « Cameroun 2019 ». Nous en sommes fiers », confiait l’ex-attaquant de Bastia, peu après la rencontre.

Avant de saluer également la performance ivoirienne. « La qualification ivoirienne est aussi méritée. C’est un réel plaisir de voir les deux pays de l’Afrique de l’Ouest se qualifier. Il faut maintenant se remettre au travail afin de représenter dignement la sous-région, en 2019au Cameroun ».

De retour en France, François Kamano s’est remis au service de son club. Et lors du match Bordeaux-Dijon (0-0) comptant pour la quatorzième journée de la Ligue, il a essayé, à plusieurs reprises, d’offrir la victoire à son équipe. En vain !

De nombreux clubs européens (Newcastle, Crystal Palace, Milan Ac, Atalanta Bergame, Hanovre etc.)  en quête « d’oiseaux rares » étaient représentés dans le froid bourguignon pour voir à l’œuvre l’Éléphant guinéen dont la cote ne cesse de grimper.

L’Atlético Madrid notamment, après avoir recruté le Monégasque Thomas Lemar lors du dernier Mercato d’été, a gardé un œil attentif sur le marché français. L’équipe de l’Argentin Diego Simeone entend mettre le prix pour enrôler l’international guinéen qu’il a eu à superviser plusieurs fois déjà.

« Kamano est un jeune joueur (22 ans) talentueux, intéressant et capable de s’imposer partout. Il nous intéresse », confiait, récemment, dans la presse hexagonale, Simeone, le coach des Colchoneros.

CAF online

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Latest from ACTUALITES

Go to Top