Guinée-Labé: le mot d’ordre de grève largement suivi par les enseignants

in A LA UNE/ACTUALITES/FLASH INFO/Moyenne guinée/POLITIQUE by

Labé, Guinée : Tôt ce matin les élèves ont relié les différentes écoles de la préfecture de Labé dans l’intention de suivre les cours. Mais à leur fort étonnement; certaines écoles non pas connues la présence de professeurs.

Ceux-ci ont préféré rester à la maison, une manière d’observer le mot d’ordre de la grève lancé par le syndicat SLECG.

Aux complexes scolaires Wouro et Hoggo M’bouro, les enseignants n’y sont pas allés. Ce qui du coup a  poussé les élèves à descendre dans la rue en direction des autres écoles pour les obliger à sortir des salles de classes.

Interrogé, Daouda Diallo, élève de la 12 ème année du Complexe scolaire yacine Diallo affirme la manière violente qui a poussé lui et ses amis à quitter les classes.

“Nous étions entrain de suivre un cours de biologie quand les pierres ont commencé à pleuvoir sur le toit. C’est ainsi que le Directeur des Études était contraint de nous libérer pour éviter la pagaille et le tohu-bohu dans les rangs des élèves de son établissement” lâche-t-il.

Un autre élève nous lance son cri de coeur et sollicite que le gouvernement et le syndicaliste Aboubacar Soumah  puissent se retrouver sur la table pour trouver des solutions à cette crise qui mine le système éducatif guinéen.

Il regrette surtout que les enfants des citoyens pauvres  du pays restent à domicile pendant qu’au même moment ceux du gouvernement étudient dans des grandes écoles du côté de l’extérieur du pays.

Du côté de la Direction préfectorale de l’éducation de Labé,  un véhicule de la CMIS était stationné à la devanture même s’il n’y avait aucun travailleur à l’intérieur ! Portes et fenêtres étaient complètement fermées.

Les élèves déambulaient dans les rues de Labé et scandaient des slogans hostiles au ministre de l’Education Ibrahima Kalil Konaté K2 ainsi qu’au premier ministre Mamady Youla.

Depuis Labé, Diallo Mamadou Tafsir pour Guineetime.

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.