Les agriculteurs en colère : un siège de Paris inédit peut-il se produire ?

Depuis plus de dix jours, les agriculteurs sont mobilisés dans une opération de sans précédent. Les annonces du gouvernement n'ont fait que renforcer leur détermination, jugées insuffisantes par ces manifestants engagés. La FNSEA et les Jeunes Agriculteurs du Grand bassin parisien ont même lancé une opération dénommée “siège de ” avec des blocages déclarés d'une “durée indéterminée”.

Sytadin, l'instrument de gestion du trafic sur les routes d'Île-de-France, a annoncé que ces blocages seraient organisés “à 30 kilomètres” de la capitale, précisant que les protestataires n'ont “pas l'intention de rentrer dans Paris”. Le mouvement est donc clairement en place et cherche à se faire entendre au niveau européen. Emmanuel Macron est d'ailleurs attendu pour intervenir au Conseil européen extraordinaire à Bruxelles ce jeudi 1er février.

Une mobilisation soutenue

La mobilisation se fait sentir dans plusieurs départements autour de Paris et même au-delà. Des bus et des rotations ont été mis en place pour faciliter les déplacements des agriculteurs jusqu'aux lieux de protestation. Le mouvement pourrait même se durcir avec le blocage de routes supplémentaires annoncé comme une possibilité par certains.

Lire aussi  Découverte macabre qui bouleverse un petit village du Haut-Vernet !

Des forces de l’ordre en alerte

Le ministre de l'Intérieur a réagi en annonçant le déploiement de 15 000 membres des forces de l'ordre. Cependant, leur intervention est conditionnée par le franchissement d'une “ligne rouge” par les manifestants.

Des syndicalistes proposent des actions plus radicales

Le blocage total de Paris a été suggéré par certains syndicalistes. Le marché de Rungis est également menacé de blocage par le syndicat Coordination rurale, qui a constaté la présence de véhicules blindés à l'entrée de la zone. Comme si cela ne suffisait pas, le président de la Coordination rurale a proposé le blocage du Salon de l', même si aucun syndicat agricole majoritaire n'a pour le moment appelé au boycott de l'évènement.

4.9/5 - (15 votes)

Laisser un commentaire

Partages