Real Madrid – Atlético Madrid : six bonnes raisons pour suivre la Supercoupe

in A LA UNE/ACTUALITES/FLASH INFO/SPORT/CULTURE by

Créée depuis 1973, la Supercoupe de l’UEFA est considérée comme le coup d’envoi d’une saison européenne. En levée de rideau de la saison, elle met au prise le vainqueur de la Ligue des Champions et le vainqueur de l’Europa League.

La 43è finale de cette année oppose le Real Madrid et l’Atletico de Madrid. En effet, le 15 Août prochain au stade Lilleküla à Talinn en Estonie, deux ogres du vieux continent se donnent rendez-vous. Suivre ou ne pas suivre ? Voici six bonnes raisons pour ne pas se faire compter l’histoire.

1 – Madrid à l’honneur !

Depuis la création de ce trophée, deux clubs de la même ville ne se sont jamais affrontés. La ville de Madrid sera à l’honneur. Même si nous avons eu droit à des finales entre club d’un même pays, nous n’en n’avons jamais assisté entre club d’une même cité. L’Espagne trône sur le toit du football chez les clubs. En 2006 on a eu droit à l’opposition Séville Barcelone, en 2014 Real Madrid – Séville, en 2015 à Barcelone – Séville et en 2016 une retrouvaille entre Real Madrid et Séville. Cette édition est donc spéciale au sens de la provenance des deux équipes finalistes.

2 – Une revanche dans l’air pour Grizou et Co.!

Ce sera une équipe d’Atlético de Madrid revancharde qui viendra à la Coq Arena pour défier le triple tenant du titre de la prestigieuse compétition européenne. Griezman et les siens avaient été privés, à deux reprises, du sacre en C1. En 2014 (4 -1) d’abord et ensuite en 2016 a l’issue d’une éprouvante séance des tirs aux buts. Réussiront-ils à faire tomber le roi d’Europe ?

3 – Vinicius Jr, Thomas Lemar, Rodriguo et Lopetegui pour leur première !

Le mercato en cours, les grandes écuries font la revue de leur troupe avant le début de la saison européenne. L’Atlético et le Real Madrid ont enrôlé de nouveaux joueurs. Et déjà un test grandeur nature pour ces derniers. Côté “Colchoneros” l’on a recruté le désormais ancien monégasque Thomas Lemar et Rodriguo l’ancien attaquant ayant évolué à Valence. Dans le même sens, Lopetegui fera sa première sur le banc madrilène. L’ancien entraîneur de la Roja espagnol donnera ses premières consignes en match officiel avec la maison blanche. Mais l’autre joueur dont la performance sera attendue, est Vinicius Junior. L’ancien prodige du Flamengo a été recruté pour 45 millions d’euros par le Real Madrid. Toutes les autres stars de part et d’autre donneront sans doute une saveur particulière à ce derby madrilein transposé au plan européen.

4 – Un Real Madrid sans CR7 et Zizou et l’Atletico Madrid sans “El Cholo” !

Une grande ère est passée désormais du côté du club présidé par Florentino Perez. Zinédine Zidane et Cristiano Ronaldo ne sont plus merengue. Après trois belles saisons sanctionnées par trois trophées glanés sur le plan européen, ses deux légendes ont laissé le Real Madrid orphelin. L’on attend la réaction de ce dernier après ses départs importants. De  la même manière, de son côté, l’Atletico Madrid sera orphelin de son chef de guerre, Diego Simeone. Suspendu lors de la demi-finale d’Europa League contre Arsenal, l’intraitable technicien argentin suivra la performance de son équipe depuis les gradins. Il lui reste encore deux matches à purger avant de retrouver sa place sur le banc des “rouges et blancs”. C’est donc son adjoint, comme lors de la finale contre Marseille, qui donnera les consignes utiles. Une source de motivation de moins ? Attendons de voir.

5 – Le Real Madrid peut égaler son éternel rival et le Milan AC !

Par cinq fois, le FC Barcelone et le Milan AC ont remporté la super coupe d’Europe depuis sa création. Le Real Madrid pourra profiter de cette finale pour rejoindre ses deux clubs. En effet, en 2002, 2014, 2016, 2017 il a soulevé ce trophée. L’Atletico l’a remporté par deux fois (2010,2012). Mais une statistique peut donner du sourire aux fans de l’Atletico. En effet, ce dernier n’a jamais perdu une finale de super coupe d’Europe, quand elle l’a joué.

6 – L’Atletico Madrid pourra vaincre la malédiction !

L’Atletico a rencontré le Real Madrid neuf fois en compétitions UEFA pour un bilan de 2 victoires, 2 nuls, 5 défaites, même si les Colchoneros n’ont jamais battu leur adversaire madrilène en finale ni ne l’ont éliminé d’une compétition UEFA.

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.