Kindia : Les femmes ouvrent le bal de la Semaine nationale de la Citoyenneté et de la Paix

in A LA UNE/ACTUALITES/FLASH INFO/Guinée Maritime/SOCIETE by

Kindia, Guinée- 1er Novembre 2017 – Ce sont les femmes de plusieurs groupements de la commune urbaine, aux côtés des autorités,  qui ont ouvert le bal des activités de la  Semaine Nationale de la Citoyenneté et de la Paix (SENACIP 2017).

Elles étaient invitées, spécialement, et ont répondu à l’appel des autorités de Kindia. Avec chants et danses, ces braves dames de Kindia inaugurent la SENACIP pour 7 jours d’intenses activités alliant des conférences, des causeries éducatives, des actes citoyens etc…

«On a choisi les femmes pour le lancement de la Semaine nationale de la citoyenneté et de la Paix » introduit la Gouverneur e de la Région administrative de Kindia, Mme Sarangbè Camara.

Dans un discours fait dans la langue du terroir, la Gouverneure de Kindia s’est donné le devoir d’expliquer le bien-fondé de la Semaine de la citoyenneté.

«Notre pays ne peut être développé ni par une famille, ni par une ethnie et moins par un parti politique. Tous  les enfants de ce pays doivent se donner les mains pour bâtir une véritable Nation » argumente-t-elle.

La «représentante du Chef de l’Etat » à Kindia, avant de procéder au lancement de la SENACIP 2017,  a invité les mères de famille à jouer le rôle qui est le sien au foyer, dans la recherche et au maintien du climat de paix, à l’assainissement bref aux projets de développement du pays.

« Renouer le dialogue »

Cette année, la Guinée organise la deuxième édition de la Semaine nationale de la citoyenneté et de la Paix. Le thème retenu cette année est « Le citoyen dans la construction de la Nation » et le slogan « Un peuple-Une volonté-Une Nation ».

«L’incivisme est devenu de nos jours notre seul moyen d’expression  de nos divergences et de nos frustrations. C’est pourquoi le  gouvernement guinéen a placé cette deuxième édition sous le signe de « Citoyen, dans la construction d’une Nation », autrement dit ; l’individu dans la construction de l’Ethnie-Citoyen » fait remarquer le Préfet de Kindia, N’Fansoumane Touré.

« Cette deuxième édition de la SENACIP, à l’en croire, doit contribuer donc à renouer  le dialogue  sereinement, à poser le débat, à interpeller, à susciter la réflexion, à proposer des voies et moyens pour une renaissance nationale digne et démocratique. »

Pour lui, «la Nation se construit dans les attitudes quotidiennes de chaque guinéen et de chaque guinéenne. Une attitude qui dégage un sentiment d’appartenance, qui fait la promotion de l’amour de l’autre, qui va au-delà des appartenances particulières,  de fraternité. »

Ce 1er Octobre à Conakry, Kindia et dans l’ensemble des préfectures de la Guinée, la SENACIP est lancée et se tiendra jusqu’au 7 Novembre 2017.

Au niveau de chaque préfecture, le  jeudi 2 Novembre, les directeurs préfectoraux de l’Education ont un riche programme de conférences/Débat dans les institutions d’enseignement.

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*