Découvrez pourquoi vous perdez de l’argent avec vos comptes bancaires inactifs

Vous avez tendance à jongler entre plusieurs établissements bancaires, et vous n'êtes pas le seul. En effet, près d'un Français sur trois dispose de comptes dans deux banques distinctes, une pratique qui n'est pas sans risques financiers.

Méconnaissance des frais bancaires

Il n'est pas rare de perdre de vue l'existence d'un compte bancaire, surtout lorsque celui-ci est rarement utilisé. Cette méconnaissance peut se révéler coûteuse : les appliqués aux comptes inactifs sont souvent élevés, bien qu'ils ne soient pas toujours bien connus des consommateurs.

Les comptes inactifs : une réalité croissante

La situation est loin d'être anodine. Selon les estimations, 620 000 comptes seraient restés inactifs pendant 10 ans en 2023. Pourtant, les conséquences financières peuvent être lourdes.

Lire aussi  200 millions d'euros à l'Euromillions : une cagnotte record !

Les frais bancaires sur les comptes inactifs

Un compte est considéré comme inactif lorsqu'il n'y a aucun mouvement ou échange avec la banque pendant une année entière. Passé ce délai, les banques peuvent prélever jusqu'à 30€ par an de frais de gestion. Il est à noter que les livrets d'épargne ne sont pas exemptés de ces frais, qui sont appliqués après 5 ans d'inactivité.

Éviter les frais bancaires inutiles

La bonne nouvelle, c'est qu'il est possible d'éviter ces frais. Il suffit pour cela d'effectuer une opération bancaire ou de prendre contact avec son conseiller. De plus, ces frais ne concernent pas les comptes des mineurs.

Un tarif encadré par le gouvernement

Il faut savoir que le montant de ces frais est encadré par un arrêté gouvernemental. Ainsi, ils ne peuvent pas dépasser le montant disponible sur le compte. Avant 2016, la situation était plus problématique, les frais étant plus importants et pouvant atteindre jusqu'à 145€, comme c'était le cas au Crédit du Nord.

Lire aussi  Les Français se ruent sur l'argent liquide, découvrez pourquoi !

La est donc de mise pour éviter de voir son dilapidé en frais inutiles. Un simple geste ou un échange avec son conseiller bancaire peut faire la différence.

4.1/5 - (32 votes)

Laisser un commentaire

Partages